Bien entretenue, une couche lavable peut durer longtemps. Très longtemps. À titre d’exemple, j’utilise encore comme booster des inserts qui ont servi à mon petit frère (il y a 25 ans).

Acheter ses couches lavables d’occasion est une possibilité qui offre de nombreux avantages.

  • Vous faîtes une belle économie.
  • Vous pouvez investir dans des produits éthiques et de qualité à moindre coût.
  • Vous faites du réemploi (ce qui est super pour la planète).

Arnaques et couches trop usées

Pour s’équiper efficacement en couches lavables d’occasion, il y a cependant quelques règles à respecter.

  • S’informer sur les condition d’utilisation et d’entretien.

Combien d’enfants ont utilisé ces couches lavables avant que celles-ci soient mises en vente ? Quelques semaines ? Quelques mois ? Quel était le gabarit de l’enfant? Ces informations auront une influence sur l’état d’usure des couches, et notamment au niveau des élastiques des cuisses. Plus la couche aura servi, moins il seront tendus et plus il y aura de fuites. CQFD.

Demandez aussi la routine utilisée pour l’entretien des couches. Avec une lessive compatible et un décrassage régulier, les couches peuvent durer longtemps.

  • Allez voir le produit directement.

Cette recommandation est valable si c’est un lot de plusieurs couches que vous souhaitez acheter. Dans la mesure du possible, ciblez une annonce autour de chez vous afin d’aller regarder le produit et discuter avec le vendeur. Sur Leboncoin ou sur Facebook, il est aujourd’hui très facile d’acheter ou de vendre des couches lavables d’occasion. J’y ai moi même souvent recours. Mais les arnaques sont également possible. Aussi, plus les couches sont nombreuses dans le lot, moins il vaut mieux prendre de risque. En allant voir le produit, vous pouvez aussi l’inspecter. Vérifier si la couche lavable comporte des tâches ou si le tissu absorbant ou la partie imperméable est abîmée. Et une fois encore, regardez les élastiques.

Internet, le roi de la couche lavable d’occasion

Les endroits où l’on peut acheter des couches lavables d’occasion ne sont pas légion. Mais quand même, quand on sait ce qu’on cherche, on peut parfois avoir de belles surprises.

  • Les brocantes

Les couches lavables y sont rares. Cependant, quand vous en trouvez, vous pouvez faire de vraies bonnes affaires. Par exemple, j’ai dégotté sur une brocante 4 classiques Ecolodoo pour 2€ les quatres. Et bien une fois décrassées et désinfectées, elles font de super couches de nuit. C’est aussi là que je trouve la plupart de mes boosters. Sur une brocante, les gens n’ont pas toujours conscience de la valeur de leur trésors, ce qui peut être un vrai avantage pour notre porte monnaie.

 

  • Facebook et Leboncoin

C’est encore sur internet qu’on s’équipe le plus facilement en couches lavables. En neuf, mais aussi en occasion. Facebook a vu ainsi fleurir une tripotée de groupes de conseils et ventes consacrés aux couches lavables plutôt efficace.

Attention cependant, comme partout sur internet, on trouve tout type de produits et tout type de conseils. En cas de doutes, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel.

Personnellement, j’aime beaucoup acheter mes couches lavables d’occasion sur Facebook car je trouve la démarche très conviviale. Il y a un vrai dialogue qui se crée entre passionnées de la pratique et les mauvaises surprises sont rares.

Sur Leboncoin, on trouve de tout. J’invite régulièrement les parents qui passent par les ateliers à m’envoyer les annonces qu’ils trouvent intéressantes, pour obtenir du conseil.

  • Les bourses aux couches

C’est un projet que j’ai pour cette année. Organiser un rendez-vous régulier pour les parents de Nantes et alentours qui souhaitent vendre/acheter des couches lavables d’occasion. Si certains d’entre vous sont intéressés, n’hésitez pas à me contacter.

  • Les dons

C’est assez fréquent, quand on se lance d’avoir quelqu’un de son entourage qui nous refourgue quelques couches lavables de seconde main qui étaient planquées dans l’un de leurs tiroirs. Acceptez les ! Et essayez les. Si elles ne vont pas, faites les passer. Si elles vont, c’est gagné !

Décrassage et désinfection

Avant d’enfiler vos trouvailles sur le ravissant derrière de votre progéniture, pensez à bien décrasser vos couches avec du percarbonate. Je vous conseille également de passer les inserts à 60 ou 90 avec un peu de vinaigre blanc ou d’huile essentielle d’arbre à thé et les enveloppes à 60, histoire de bien tuer toutes les bactéries. Le lavage à haute température est très efficace et amplement suffisant.

Vous voilà parés de pleins de bons conseils pour allier couches lavables et réemploi !

La boutique est en vacances du 04/08 au 13/08. Les commandes seront expédiées à mon retour.