Je l’avoue. Avant même d’avoir expulsé le petit cul, j’avais décidé qu’elle porterait des couches Hamac. Si je les avais, pardon ? Quoi ? Testé ? Certes, non, ma mie. Mon gros bidon abritait à l’époque BB1 comme on dit dans le jargon, et malgré mes nombreuses pérégrinations d’internaute, ce n’est que sur un ensemble de critères théoriques parfaitement rationnels et censés que j’avais arrêté mon choix de future maman éco-responsable.

Ces couches sont canons. Point.

Source : http://www.hamac-paris.fr/
Source : http://www.hamac-paris.fr/

Exit le côté hippie des modèles énormes des années 90 à scratch sans couleurs (ou les langes de nos grand-mères), qui jaunissaient avec le temps et qui faisait un popotin aussi énorme qu’une réputation de doudingue vénérant mère nature. La couche Hamac a clairement dépoussiéré le concept en misant énormément sur un design simple. On y ajoute une gamme de couleurs très chouette, et tada ! La couche Hamac est là.

La couche haute couture

Format couche TE2 (ndlr : tout en 2 – pour les novices). La couche se compose d’une culotte imperméable avec un hamac (amovible ou non) dans lequel on met un insert en microfibre, en chanvre ou en coton bio. Perso, j’ai essayé les microfibres et le coton bio. Je n’ai pas de préférence si ce n’est que les premières sèchent un peu plus vite que les secondes. Contrairement à beaucoup d’autres TE2 qui sont des modèles évolutifs allant de la naissance à la propreté, les Hamac ont fait le choix d’avoir des culottes de tailles différentes de XS à L. Je conçois que cela peut-être un problème pour certains parents. Perso, ma crevette suit le modèle de sa génitrice et n’a pas encore atteint les 6 kilos (alors que c’est une goinfre), je vais donc garder mes tailles S encore un moment.

Depuis mon canapé, moi et mes rondeurs, on avait envie de commander toute la collec’, bim, d’un coup. Sauf que ma banquière n’était pas trop d’accords. Car, il faut bien le reconnaître, à 28 euros la couche (insert non compris) les Hamac affiche un prix un peu plus élevé que la moyenne qui se situe aux alentours de 20 euros la couche (toujours insert non compris).

Qu’à cela ne tienne, j’ai donc décidé de m’équiper petit à petit. Si j’avais été un tant soit peu maligne, j’aurais commencé avant l’arrivée du petit cul… Mais bon, je voulais les tester d’abord. Résultat, mademoiselle, frôle les sept mois et c’est encore la course à la machine pour ne pas manquer de couches et ressortir le vieux modèle hippie qui fout la trouille que m’a laissé ma mère en me disant « On-ne-sait-jamais »…

Six couches et une dizaine d’insert

Actuellement, je dispose de quatre couches et d’une dizaine d’inserts. Je tourne aussi avec un autre modèle  TE2 dont je vous parlerais dans un prochain post. Je pense qu’il me faut encore au moins deux ou trois couches et quelques inserts pour ne pas être à la course en permanence.

Mais venons en au cœur du sujet (il était temps). Suis-je satisfaite des couches Hamac ? Oui, clairement. J’avoue avoir douté au début. Petit cul étant allaité et sujette aux coliques au début, elle me faisait des trucs si explosifs que pouvais la mettre à la machine avec ses fringues. A tel point, que je suis temporairement revenu aux couches jetables, pour me rendre compte que c’était l’appareil digestif de la gamine qui était en cause et non l’efficacité des couches.

Avec la diversification, petit cul me démoule d’adorables berlingots qui dépassent rarement des bords de la couche. Brefs, les Hamac et moi, on est à nouveau BFF. Un petit bémol quand même, et c’est pour cette raison que j’ai choisit de tourner avec une autre marque de couche. Je ne les trouve pas tip top pour la nuit. Pratiquement à chaque fois que je les ai essayés (avec l’insert nuit en micro-fibre), petit cul a due être changé aux alentours de quatre heures du matin. Pyjama et turbulette complètement trempés. Mais en jour, rien à redire.

Un bilan plutôt positif donc.

L’été approchant, je ne vais pas tarder à leur commander un maillot de bain. Ce sera l’occasion de vous dire si Hamac sera ou non notre compagnon lors des bébés nageurs à la rentrée de septembre.

Les couches, le blog et les vidéos Hamac, sur leur site : http://www.hamac-paris.fr/

L'envoi des commandes se fait actuellement le lundi et le jeudi uniquement. Merci de votre compréhension.